Formation en cours

Formation destinée aux professionnels de milieux socio-éducatifs habitant ou travaillant à Paris

« RENFORCER SA POSTURE PROFESSIONNELLE
FACE A UNE PAROLE INTOLERANTE, RACISTE, ANTISÉMITE, COMPLOTISTE … ».

Session de 2 jours les 8 et 9 octobre 2019
8 octobre : 10h30 / 17h30 – 9 octobre 10h/17h

72 rue Jeanne d’Arc – 75013 PARIS – Métro Nationale

Cela vous est-il déjà arrivé ?

  • « Quand un élève m’a dit que les Chinois étaient partout, sournois comme des serpents, je n’ai pas su quoi répondre… » (enseignant en lycée)
  • « Tous les Juifs sont des crevards (radins) », m’a affirmé un élève. Je n’ai pas su quoi dire… (enseignante en lycée).
  • « J’ai demandé à un élève d’enlever ses écouteurs et il a explosé « Vas-y, t‘es qui toi ? » Le tutoiement, je ne supporte pas, je n’ai pas su recadrer, je l’ai directement envoyé chez le proviseur » (collège).
  • « En cherchant un stage pour une de mes apprenties, j’ai rappelé une clinique qui, régulièrement, accueille mes étudiantes en santé. Cette fois, la chargée d’accueil me dit : « On est d’accord pour vous prendre des stagiaires mais pas de gens de couleur ». Mais il y a eu un problème ? ai-je demandé.  » Non mais la direction préfère pas de Noires. J’étais estomaquée et n’ai pas su comment réagir… » (centre de formation d’apprentis).
  • « Une jeune fille m’a dit « Franchement, Ils l’ont cherché à Charlie » J’ai pas su quoi dire, je me suis mise à hurler sur elle, et je l’ai emmenée chez la directrice et j’ai exigé son renvoi pendant trois jours (bibliothécaire).
  • « J’ai demandé aux enfants (8 ans) ce qu’ils avaient fait le week-end dernier. L’un deux m’a répondu : » Ben moi, j’ai joué à un jeu vidéo et j’ai tué beaucoup de juifs ! Je n’ai pas su quoi répondre… » (professeur des écoles).
  • « Je reçois une jeune fille, Noémie, que j’accompagne en mission locale depuis un an. Cette semaine, elle arrive à notre entretien. Elle porte le voile et s’appelle désormais Khadidja. Je me suis sentie déstabilisée, mais je n’ai pas osé en discuter avec elle, surtout qu’elle cherche un emploi de vendeuse…) Je n’ai osé poser aucune question, ni échanger sur la difficulté que cela pouvait peut-être représenter. En fait, j’ai l’impression de ne pas avoir su réagir »
  • Un jeune s’est présenté à un entretien. A la porte de mon bureau, je lui tends la main, qu’il refuse de serrer. Comment gérer la colère dans laquelle cela m’a mise. Je n’ai rien su faire. Et en plus, il faut que je l’accompagne du mieux possible dans sa recherche de travail ! Je me suis sentie très seule. (mission locale)
  • Comment réagir face à une situation professionnelle déconcertante ? Une parole intolérante ? Complotiste ? 
  • Comment garder son sang-froid, même lorsque cela nous touche de très près ?
  • Comment servir au mieux notre mission publique tout en se préservant soi-même ?

Notre formation : 

Notre formation gratuite « Renforcer sa posture professionnelle face à la parole raciste, antisémite et extrémiste » propose d’outiller les professionnel-les confrontés à un public, à mieux se préserver et ainsi, mieux travailler.

Qui sommes-nous ? Citoyenneté Possible, association de lutte contre racisme, antisémitisme et discriminations, propose cette formation gratuite.

Elle vise toute personne confrontée à un public (corps pédagogique, éducateur.trice, agent d’accueil et conseiller.e de mission locale, bibliothécaire, associatif..).

Elle se déroule les 8 octobre 2019 -10h30 / 17h30 et 9 octobre 2019 – 10h/17h (session de 2 jours) – 72 rue Jeanne d’Arc – 75013 PARIS – Métro Nationale

Pour s’inscrire : par mail : ib.citoyennetepossible@gmail.com

Quelques témoignages de participants

Emilie, professeur des écoles : Je suis comblée. Je repars avec beaucoup d’informations et d’outils. La première idée qui me vient est l’usage que je pourrais faire de la reformulation : c’est un outil puissant et facilement utilisable. (…)

Stéphanie, Professeur: « (…) La mixité des publics a été un élément fort d’ouverture. J’ai appris beaucoup de choses, dont la gestion des émotions, la distanciation, et je pense que les mêmes situations rencontrées jusqu’à présent ne se passeront plus de la même façon.
Mon objectif maintenant est devenu celui de sensibiliser mon entourage professionnel, et mes collègues sur ces sujets. »

Nadine, Chargée de projet en milieu associatif : « (…) C’est une chance d’avoir un lieu où l’on peut débattre sans jugement et sans honte de ses propres préjugés. Le théâtre forum m’a beaucoup éclairée, de même que les apports théoriques sur le racisme et l’antisémitisme. . (…)
Cette formation a renforcé l’outillage que je possède déjà dans ma pratique ».

Thomas, Conseiller en mission locale : « Cette formation, c’est une grande chance pour moi, que je mesure. Je pense qu’avant cette formation, dans les situations travaillées, j’aurai réagi avec agressivité et colère, comme celles que je reçois. Mais là, J’ai beaucoup appris, également sur les réseaux sociaux et l’utilisation du théâtre forum. ».

Les commentaires sont clos.