Renforcer sa posture professionnelle face à la parole intolérante, raciste, antisémite, discriminante et/ou complotiste

Notre constat de terrain

« Je n’ai pas su quoi répondre... » Combien de fois entendons-nous ce commentaire de professionnel.le.s de divers milieux, confié entre sentiment d’impuissance et de culpabilité ? Pas su répondre à la réflexion d’un élève ou d’un.e bénéficiaire de services publics qui, se permettant un dérapage verbal outrancier, suscite une telle sidération qu’elle laisse sans voix, au sens propre du terme. Ou encore « De toute façon, on ne se comprend pas, je préfère ne pas lui adresser la parole. »

Que cela soit en Ile-de-France ou en région PACA où nous intervenons régulièrement, tensions et conflits sont devenus le quotidien de nombreux.ses de ces travailleur.se.s socio-éducatif.ve.s de terrain, et de toute corporation. Même si, parfois, s’exprime une gêne ou un sentiment de culpabilité à reconnaitre cette réalité – ou même une forme de déni, les défenses s’abaissent – les langues se délient et les constats s’établissent : difficulté à trouver sa place de professionnel.le, à minorer les affects personnels dans le cadre du travail, à oser réagir en fonction de ses valeurs éthiques sans la certitude de l’appui de sa hiérarchie, sentiment de solitude, de mépris de la part des publics accueillis…
 
Une souffrance qui s’exporte souvent dans leur vie privée, un sentiment d’impuissance et de dévalorisation. Ils reconnaissent, par ailleurs, avoir intégré la banalisation de l’insulte ou de propos « très limites », par trop de fréquence à les entendre, et à ne voir personne y réagir. Par leur inscription à cette formation, ils et elles signifient qu’un changement est envisagé.

Objectifs

En groupe de 10 à 12 participant.e.s, nous travaillons à :

Déroulée

Sur 3 jours

« Trois jours de bonheur ! La reformulation est un outil très puissant. Ce serait super que beaucoup de collègues puissent en bénéficier mais ici, ce qui est génial aussi, c’est d’être en lien avec des personnes d’autres métiers. »
Bibliothécaire
Paris (75)